Sélectionner une page

Littéralement, “job crafting” se traduit par “travail fait main”. Ce mouvement consiste donc à modeler votre travail à votre image, en fonction de vos attentes et aspirations.

Les salariés comme les entreprises y trouvent des avantages : augmentation de la motivation et de la productivité, amélioration de l’engagement sur le long terme, plus d’efficience. Tout cela grâce à un seul facteur : le plaisir au travail !

Comme ça, ce serait presque trop beau pour être vrai. Mais, si vous vous laissiez tenter ?

Les avantages du job crafting

Le principe même du job crafting revient à considérer qu’il n’y a pas une seule manière d’exercer un travail. Si au moment de l’embauche, la fiche de poste représente une base sur laquelle l’entreprise et l’employé vont construire une relation de confiance, celle-ci est bien évidemment modifiable. D’ailleurs, de nombreux salariés ont bénéficié d’une forme de job crafting sans même le savoir. Tous les métiers et tous les postes sont amenés à évoluer, et bien heureusement !

Globalement, le job crafting s’intègre parfaitement aux nouvelles formes de management, favorisant l’autonomie et effaçant les frontières hiérarchiques. Il est donc particulièrement adapté aux nouvelles générations.

Le job crafting, c’est donc des avantages pour le salarié, qui peut adapter son poste – et donc sa vie quotidienne – à son évolution personnelle, mais aussi pour l’entreprise.

Et ce, pour une raison simple : le recours au job crafting crée du plaisir chez le salarié. L’adage suivant est désormais bien connu des responsables d’entreprises : un salarié qui prend du plaisir est un salarié à la fois plus engagé et plus efficace.

En bref, les entreprises ont tout à gagner à encourager ce type de pratique, à commencer par la confiance de leurs collaborateurs.

Les leviers du job crafting

Bien souvent, il arrive de ressentir une baisse de motivation due à un manque de sens dans la mission qui nous est confiée. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, il suffit parfois de changer de regard sur les choses pour trouver une nouvelle motivation.

Pour certains, il s’agit de reconsidérer l’utilité d’une tâche, même si celle-ci est rébarbative. Pour d’autres, le plaisir d’utiliser un outil en particulier peut rendre la tâche plus intéressante.

La nature de vos attributions

Bien sûr, il n’est pas question de modifier totalement la nature des tâches qui vous ont été confiées. Sans quoi votre poste ne ressemblerait plus du tout à celui pour lequel vous avez été embauché.

Néanmoins, modeler la nature de vos tâches peut consister à intégrer plus de variété, à axer vos tâches sur un aspect en particulier de votre métier. Si vous disposez d’un talent spécifique que vous pensez sous-estimé, n’hésitez pas à en parler avec votre supérieur. Un savoir-faire supplémentaire ne peut représenter qu’un avantage pour une entreprise.

Les relations au travail

Enfin, le job crafting intègre la modification des relations au travail. Qui n’a jamais exercé un job peu passionnant, avec malgré tout l’envie de discuter avec des collègues ou des clients ?

Travailler sur vos relations au travail peut également consister à proposer des aménagements hiérarchiques. Sur le long terme, travailler avec d’autres personnes, en passant par exemple d’un service à un autre, est un excellent moyen de ne jamais s’ennuyer.

 

Vous l’aurez compris, le job crafting vise un objectif : celui de construire votre job idéal, au plus proche de ce que vous avez envie de faire chaque jour. Il pousse à passer à l’action pour faire ce que vous aimez véritablement. Loin de satisfaire uniquement une quête personnelle, c’est un axe très intéressant pour les entreprises qui souhaitent s’y essayer.

 

Trippler apporte une application innovante pour améliorer la qualité de vie au travail des collaborateurs itinérants. Découvrez la solution dès maintenant et parlez-en à vos managers !