Sélectionner une page

Absentéisme, mauvaise ambiance de travail ou fort turnover, tous ces éléments constituent aujourd’hui de puissants indicateurs sur les conditions de travail d’un salarié. Lorsque ces derniers sont dans le rouge, les effets et les conséquences des risques psychosociaux ne sont alors pas uniquement néfastes pour la santé physique et mentale de l’employé mais nuisent aussi et surtout au fonctionnement même de l’entreprise. Comment identifier alors les risques psychosociaux et éviter leur apparition ? Voici différents éléments pour prévenir ces troubles et maintenir le bien-être de vos collaborateurs. 

Les risques psychosociaux c’est quoi ? 

Les risques psychosociaux (RPS) se caractérisent par des effets néfastes sur la santé mentale et/ou physique des travailleurs. Cela peut être en raison : 

  • du stress, du surmenage, une surcharge de travail ou de l’épuisement professionnel ;
  • des violences faites en entreprise (conflit majeur, harcèlement moral ou physique, etc.) ;
  • des violences qui se produisent en dehors du lieu de travail (agression de personnes externes à l’entreprise au salarié, menaces, etc.)

Ils ont un effet direct sur la santé du salarié et peuvent notamment être à l’origine de dépression, de burnout, mais également de maladies cardio-vasculaires. Dans les cas les plus extrêmes, des suicides sont à déplorer.

Sur le plan physique, les symptômes peuvent prendre la forme de maux de tête, extrême fatigue, maux de ventre, etc. 

Attention toutefois à ne pas confondre stress et forte implication du salarié. Si les deux sont souvent liés, lorsque cette pression est uniquement occasionnelle et acceptée par l’employé, elle n’entrera pas forcément dans la catégorie des risques psychosociaux. À l’inverse, lorsque la situation perdure, et que le surmenage est subi par le salarié, on parle alors de stress chronique dans l’environnement de travail. C’est à ce moment-là que l’épuisement professionnel peut survenir. 

Éviter les risques psychosociaux au travail 

Pour lutter contre les risques psychosociaux, et protéger la santé de vos collaborateurs, il est important de prendre en considération le bien-être du salarié. L’objectif premier étant de prévenir l’apparition du stress professionnel et favoriser un bon environnement psychosocial. Les conditions de travail des employés doivent être optimales et il appartient à l’entreprise d’anticiper des besoins comme :

  • réaliser des fiches de tâches claires et précises ; 
  • fixer des objectifs atteignables ;
  • créer une bonne dynamique entre collègues ; 
  • reconnaître les efforts fournis par le collaborateur ; 
  • mettre en place un management bienveillant dans l’organisation permettant l’anticipation et la gestion des difficultés. 

L’absentéisme constitue également un bon indicateur pour jauger la qualité de vie au travail. Pensez aussi aux avantages sociaux comme levier de motivation et source de plaisir pour les employés. Des applications comme Trippler permettent de favoriser le bien-être du travailleur en proposant des d’activités adaptées à ses envies. 

Une obligation de résultat pour l’employeur 

Les efforts fournis par l’employeur seront payants et les démarches seront de nature à favoriser l’engagement du personnel, la cohésion sociale et la productivité de l’entreprise. Le Code du travail encadre la prévention des risques psychosociaux en imposant à l’employeur de mettre en place des mesures pour : 

  • prévenir les risques professionnels ; 
  • réaliser une évaluation des risques professionnels 
  • mener des actions de formation ; 
  • installer une bonne organisation et des outils adaptés. 

En France, la jurisprudence vise une obligation de résultat pour garantir la sécurité des travailleurs dans l’exercice de leur fonction. Ainsi, travailler dans de bonnes conditions favorisera le bien être du salarié et évitera l’apparition de risques psychosociaux en entreprise. 

À travers cet objectif, Trippler contribue à la motivation des employés en optimisant le temps libre de vos collaborateurs. Découvrez dès à présent notre solution.