Plus flexible et plus digital, l’espace de travail est aujourd’hui repensé pour s’adapter aux évolutions sociétales et technologiques : nous assistons à l’apparition de nouveaux modes de travail. Hier en marge, à présent les salariés itinérants représentent des nomades pour lesquels les entreprises doivent intégrer les problématiques de bien-être et conditions de travail au cœur des politiques RH. Pour accompagner au mieux le nomadisme professionnel de vos employés, voici 4 idées qui permettront une amélioration des conditions de travail. 

Anticiper et organiser les déplacements pour une amélioration des conditions de travail

Améliorer les conditions de travail des salariés itinérants passe par organiser au mieux leur emploi du temps durant leurs déplacements. Et pour cela pas de secret, l’anticipation reste la clé. Planifier à l’avance les différents rendez-vous clients, les contacter en amont et fixer préalablement les heures de rencontre, c’est essentiel pour réussir à avoir un certain recul sur son planning. En plus de se rendre plus efficace sur son temps de travail, cela limite les allers-retours inutiles et par conséquent réduit la fatigue au volant. 

À lire aussi : 3 façons d’optimiser son temps de déplacement professionnel 

Accompagner la perte de repères 

Les conditions de vie et problématiques rencontrées pour un salarié itinérant sont bien différentes du travailleur sédentaire. La perte de repères liée à l’absence de routine peut être importante pour ces employés nomades. Sans bureau personnalisé ou collègues de travail, il est tout à fait naturel que la situation puisse faire émerger une sensation de solitude ou d’anxiété. Afin d’accompagner l’inconfort, Il est alors indispensable de recréer de nouveaux points d’ancrage. 

Et pour aller plus loin : Bien vivre au travail quand on est salarié itinérant 

Tirer profit du travail en itinérance pour une amélioration des conditions de travail

Mais le travail en itinérance présente également de nombreux avantages dont il faut apprendre à tirer profit. Être salarié nomade constitue un excellent moyen de découvrir de nouveaux lieux, une nouvelle culture et permet d’apprécier son temps libre autrement. 

Conseil : ne pas tomber dans le piège de rentrer directement à l’hôtel après une journée de travail, mais retirer plutôt le plus de bénéfices possible du lieu de déplacement. Une belle plage se situe à proximité ? Pourquoi ne pas en profiter pour prendre un bain. Le rendez-vous se trouve à deux pas de la nature ? Une petite course à pied ne serait-elle pas de bon augure ? 

À lire aussi : 3 conseils pour profiter d’un déplacement professionnel 

Proposer des avantages sociaux adaptés aux salariés itinérants

À conditions de vie différentes, les avantages proposés à vos équipes doivent correspondre aux besoins et attentes de ces salariés itinérants. L’objectif est de permettre à ce dernier de tirer profit du nomadisme en lui mettant à disposition un accès à la culture, au bien-être ou encore à des activités sportives. En bref, répondre le plus précisément possible à ses attentes. 

En ce sens, l’évolution naturelle des avantages sociaux pour les employés itinérants est toute trouvée : la mise en place d’outils numériques sur mesure permettant l’accès aux activités favorites de l’employé. Motivation, engagement, et considération, les bienfaits d’une application numérique comme Trippler sont nombreux pour l’employeur et encore plus pour le salarié ! Testez dès à présent notre application mobile 

Et pour aller plus loin : Comment remotiver un collaborateur sans passer par l’argent ?